Calendrier des bivouacs pour 2018

Bivouac de Juin : 23 et 24 Juin
WE Stage Tambour Chamanique)
(2 jours)

Bivouac de Juillet : 17 au 21 juillet
(5 jours)

Bivouac d'Août : 17 au 23 Août
(7 jours)

Temoignage Video
   
 

Livres

La quête de l'écologie sacrée

"La Quête de l'Écologie Sacrée" propose une relation à la nature innovante et audacieuse, sur les traces des stages des Sentiers du Bivouac
(de Wyngalian), disponible sur le site de "The Book Edition"

 

"Je suis un Natcham", dans le prolongement de la Quête de l'Écologie Sacrée, Wyngalian présente l'art de vivre en "Natcham" pour un retour à une vie sauvage, libre et créative dans la nature.

 

tambour

"L'Art du Tambour Chamanique"

Le Tambour Chamanique résonne comme une invitation... Il contribue à nous ouvrir aux courants de la Nature, à nous révéler à nous-mêmes et à contacter une énergie régénérante et libératrice. C’est un retour à la nature, aux magies invisibles, au plaisir du corps, à la pulsation première et sauvage qui rétablit quelque chose en nous…Du Tabour-Racine au Tambour de Rêve, nous allons utiliser ce moment en pleine nature pour ancrer quelque chose d’unique en nous. Avec le Tambour, nous allons nous rapprocher de quelque chose de si simple… De nous, de nos rêves, de nos envies de contempler, d’écouter, d’arrêter le flux du monde - en tutoyant cette force qui est en nous et que le Tambour peut solliciter.

 

Salons - Conférences

Retrouvez nous sur le salon "Bio Harmonie" de Montpellier du 5 au 7 Décembre 2014 avec une conférence sur le thème de l'Écologie Sacrée

Salon Bio Harmonies

 

Presse

Couvertures Soleil Levant

Participation financière aux Bivouacs

 

Voici des précisions essentielles concernant la contribution financière :

L'argent ne doit pas être un obstacle à quoi que ce soit. Mes stages sont ouverts à tous, et les Sentiers du Bivouac créent un espace où chacun vient en conscience en fonction de sa guidance intérieure et de son ressenti.

Cette contribution financière est néanmoins importante. Elle traduit un engagement concret de la part de chaque participant, et c'est une énergie, un échange qui constitue de mon point de vue un don permettant de soutenir la cause pour laquelle je m'implique - le retour à la nature - même si ce n'est qu'à titre indicatif car il peut aussi y avoir d'autres façons de valider sa participation. Ce qui compte le plus pour moi, c'est la motivation, l'amour et la lumière que les participants amènent avec eux, et c'est aussi une magnifique manière de contribuer. Je considère que les stages sont ouverts à toutes les bourses, cela signifie que je fais confiance à chacun, et qu'il est possible de contribuer à la hauteur de ses possibilités. Donc que certains puissent payer le prix indicatif, tant mieux, et les autres contribuerons aussi d'une autre manière, et ce sera très bien aussi.

Il n'est pas concevable de rater l'opportunité de nous rejoindre pour de simples questions pécuniaires. Ce qui compte le plus pour moi donc, c'est la motivation, et si qui que ce soit en a réellement envie, rien ne l'empêche de participer. Je suggère une contribution car c'est une étape indispensable pour grandir et me permettre de continuer les sentiers du bivouac en étant libre l'été de mon emploi du temps, mais dans l'esprit l'argent n'est en rien le moteur. Tout s'équilibre et chacun donne ce qu'il veut, ce qu'il peut, ce qui correspond à ses possibilités du moment et chacun seul sait à quoi ça peut correspondre. Donc n'en faisons pas une question d'argent, je suis parfois dans la même situation quand j'ai envie de faire des stages et je serais heureux que l'organisateur me tienne ce discours ! Ce qui compte par-dessus tout pour moi et les sentiers, ce sont les richesses... intérieures !

 

feuille